Accéder au contenu principal

C'était la Comédie du livre !

Si le soleil dardait ses rayons chauds et vivifiants le vendredi, samedi c’est sous la pluie que j'ai inauguré ma première Comédie du livre à Montpellier ce week-end.

Samedi : Pluie intense, dense et diluvienne comme elle peut l’être par ici !!
Et ce fut comme ça quasiment toute la journée !!!
Et si on ajoute des températures ne dépassant pas les 18°, on est vite frigorifier quand on reste assis derrière une table... Car évidemment comme on est au mois de juin et qu'on est dans le sud, on avait décidé de ce la jouer estivale : tee-shirt léger (manches longues tout de même), petite veste en coton et sandales !
Il y eut même des moments épiques pour ne pas périr noyer














Ménéas Marphil, Didier Millotte et un responsable du salon tentant de nous sauver de la noyade !







Dimanche, aussitôt levée, je mets le nez à la fenêtre : Oh ! Mais ne serait-ce pas des coins de ciel bleu que je vois là ? Chouette la météo se serait trompée alors, il n'y aura pas d'orages comme ils s’escriment à le prédire depuis le début de la semaine...
 Sur la route, je lance des regards fréquents du côté de la mer : le ciel est dégagé (c'est de par là que vient la perturbation) ! De très bons augures tout ça.
Tout juste arrivée sur le stand je m'accorde quelques minutes à dire bonjour aux amis et à pour prendre quelques photos.
Maryse - Éditions Karibencyla Rudi - Editions Benjamin Média
(avec juste derrière les éditions Winioux)

Mon espace sur le stand  de la librairie Gibert-Joseph
Isabelle Wlodarczyk et Emmanuelle Figueras
 (pas de photo avec Thanh Portal qui avait du repartir la veille hélas !)
Et puis les premiers visiteurs arrivent et les premières signatures.
Et quand Stéphane Mathieu arrive, il a déjà 2 livres à dédicacer. La matinée commencesur les chapeaux de roues !
Stéfou en plein travail
Après la pause repas de midi, je profite d'un instant de calme pour aller dire bonjour à mon amie auteure Françoise Renaud. J'ai tout juste le temps d'arriver à son stand que des trombes d'eau se déversent sur Montpellier et surtout sur le salon ! Ah non ! ça ne va pas recommencer !!! Ouf ça ne dure pas (mais je suis tout de même bien trempée !)
L'après-midi se passe impeccablement. Les visiteurs sont là, intéressés, charmants. Et notre charmant voisin - Philippe-Henri Turin- parle toujours autant (quelle pipelette celui-là...)

Les piles de livres continuent à diminuer à une vitesse très sympathique.

Et puis c'est presque la fin de la journée. Il ne reste plus que quelques exemplaires sur la table devant nous. Quand soudain, le ciel gronde au-dessus de nous, suivi quelques minutes après d'un très bel éclair et d'un nouveau coup de tonnerre. Et notre amie la pluie refait son apparition.

Il est temps de remballer, de remercier Elodie, Romain et Delphine Vanhee de la librairie Gibert-Joseph pour leur gentillesse et leur accueil chaleureux. Que de beaux souvenirs j'ai ramené à la maison grâce à vous !
Elodie et Romain

Voilà c'est fini, il faut rentrer à la maison. Direction le tram, en compagnie de Stéphane… sous le déluge comme il se doit.

Ne pas finir sans dire que j’ai été très heureuse d’avoir fait la connaissance de Emmanuelle Figueras, Thanh Portal, Guilhem Méric, Ménéas Marphil, Didier Millotte. Sans oublier Philippe-Henri Turin (grand bavard devant l’éternel mais immense dessinateur de dragons)

D’avoir revu Isabelle Wlodarczyk, Maryse (éditions Karibencyla), Rudy (éditions Benjamin Média), Françoise Renaud, Eléonor Thuillier, Michel Piquemal, Janine Teisson

Merci à tous, anonymes et amis, enfants et parents, et grand-parents, qui sont venus me voir sur mon stand,  pour un petit coucou (même si c’était de loin...), discuter un petit moment...

Merci donc à Philippe (mon ancien chef), à Thomas, à Stéphanie et toute sa famille, à Véronique Cauchy (quelques photos sur son blog !), à Marie et Nina et aux parents de Nina, à Christine… et je dois en oublier.
(et un blâme à Stéphane G. qui est passé devant moi sans me voir !)

Commentaires

  1. dommage pour la pluie !
    heureusement les sourires étaient quand même là :)

    RépondreSupprimer
  2. Malgré tout ça c'était super. J'en ai fait des dédicaces et les gens étaient ravis. Merci à Gibert de nous avoir aussi bien accueilli. Et surtout un grand MERCI à toi, MARIE!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir était pour moi ! On remet ça l'année prochaine promis !

      Supprimer
  3. Sous la pluie mais visiblement contente :)

    RépondreSupprimer
  4. Si l'on en croit tes photos comme les miennes, c'est fou ce qu'il a fait beau ce week-end à Montpellier! J'étais contente de t'avoir revue. A très bientôt, chère voisine!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ils sont arrivés juste à temps...

...pour participer à la Comédie du livre de Montpellier Qui ça ?
Mais Madame Poulepoupidou, Nestor et Patapouf  évidemment ! Merci à Estelle pour ses magnifiques illustrations (comme toujours) et à Laurence qui m'a une nouvelle fois renouvelé sa confiance !



Et cerise sur le gâteau, une remise vous attend  si vous passez commande des deux tomes Le secret de Madame Poulepoupidou et MadamePoulepoupidou a besoin d'aide  sur le site des éditions Miroir aux Troubles (code de la promo : poule)

et enfin troisième nouveauté en ce mois de novembre

Un roman pour les 10/13 ans  Aux éditions Averbode, collection Récits Express illustré par Anne-Catherine De Boel
Ali a 14 ans. Il a décidé de rejoindre la côte et de s’embarquer pour l’Europe comme des milliers de ses compatriotes. Mais la traversée est semée d’embuches… Au jour le jour, au fil des heures, l’auteure raconte l’odyssée d’Ali, ses peurs et, aussi, ses espérances.


A ne pas manquer sur le site Récits Express,  des documents à télécharger : Résumé - Fiche pour le primaire - 10 questions à la manière du CEB -  Fiche pour le secondaire
Un très grand merci à Mélanie Cornez pour sa confiance et son enthousiasme et à Anne-Catherine de Boel pour sa belle couverture et ses illustrations intérieures

Deuxième nouveauté de ce mois de novembre...

Un magnifique livre sur la légende du jour de l'an chinois
Superbement illustré par Suzy Vergez



« Au temps où les dragons régnaient sur la terre et sur les mers, on ne célébrait pas le Nouvel An.
Dans un petit village de l'île de Taïwan, c'était même le jour le plus triste de l'année car, bien longtemps auparavant, un homme avait eu le malheur de tuer un dragon des mers. Et depuis, le fantôme du dragon revenait les hanter chaque année dans la nuit du Nouvel An, réclamant le sacrifice d'un fils premier-né, pour satisfaire son appétit vorace ! »

Merci encore à Fatiha et Elsa des éditions Circonflexe pour leur confiance et leur patience