Accéder au contenu principal

A la recherche d'un éditeur

Voici deux nouveaux textes sans illustrations à la recherche d'un éditeur...

Super Perroquet Man

Album - A partir de 3 ans - 577 mots - 3235 signes
Résumé :

Avec sa cape de toutes les couleurs, un petit garçon dit s'appeler Super Perroquet Man. Mais qui peut-il bien être ? Et que va-t-il faire sur la place du village ?



Extrait
Je suis Super Perroquet Man !
Partout dans la maison je vais, je dévale l’escalier, je cours dans le jardin, ma cape multicolore claquant dans mon dos.
Mamie m'a cousu cette superbe cape de toutes les couleurs. Je l'adore ma cape. Quand je l'attrape des deux mains et que j'écarte les bras, je sens que je peux voler.
Quand je croise ma sœur, celle-ci fait celle qui ne me connaît pas. Elle dit que je lui fais honte. C'est son problème pas le mien.
Et aujourd'hui, je pars en mission : direction la place du village, ma belle cape flottant au grès du vent.
Ils sont tous là, assis sur leurs chaises pliantes, à attendre que le temps passe à l'ombre des platanes. Trois petites vielles, deux petits vieux. Toujours les mêmes.


Gratte-moi le dos

Album - A partir de 3 ans - 734 mots - 3898 signes
Résumé :

Midi, dans la savane. Léonard le lion s’installe pour une sieste bien mérité. Mais soudain, voilà que cela le démange au milieu du dos, là juste entre les omoplates ! Léonard a beau faire il n’arrive pas à se gratter. Trouvera-t-il une âme charitable qui le soulagera ?


Extrait
Le soleil est déjà haut dans le ciel. La savane ondule sous la chaleur. Léonard le lion s’installe tranquillement sous le grand acacia. Il pose la tête sur ses pattes avant et soupire d’aise : c’est l’heure de sa sieste.
Négligemment, il se gratte derrière l’oreille, puis  roule sur le dos. Humm ! Que c’est bon ce petit air frais qui court au ras du sol. Même les mouches qui bourdonnent autour de son nez ne le dérangent pas.
Mais voilà que soudain Léonard bondit sur ses pattes, se tortille dans tous les sens, entame une danse grotesque avant de se précipiter contre le tronc de l’acacia et de s’y frotter le dos avec énergie.
- Mais qu’est-ce qui t’arrive ? demande Laïla la lionne, entre deux bâillements.
- Ça me gratte ! réplique avec humeur le grand fauve.
- Tu veux dire que ça te pique et que tu te grattes, c’est ça ?

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ils sont arrivés juste à temps...

...pour participer à la Comédie du livre de Montpellier Qui ça ?
Mais Madame Poulepoupidou, Nestor et Patapouf  évidemment ! Merci à Estelle pour ses magnifiques illustrations (comme toujours) et à Laurence qui m'a une nouvelle fois renouvelé sa confiance !



Et cerise sur le gâteau, une remise vous attend  si vous passez commande des deux tomes Le secret de Madame Poulepoupidou et MadamePoulepoupidou a besoin d'aide  sur le site des éditions Miroir aux Troubles (code de la promo : poule)

et enfin troisième nouveauté en ce mois de novembre

Un roman pour les 10/13 ans  Aux éditions Averbode, collection Récits Express illustré par Anne-Catherine De Boel
Ali a 14 ans. Il a décidé de rejoindre la côte et de s’embarquer pour l’Europe comme des milliers de ses compatriotes. Mais la traversée est semée d’embuches… Au jour le jour, au fil des heures, l’auteure raconte l’odyssée d’Ali, ses peurs et, aussi, ses espérances.


A ne pas manquer sur le site Récits Express,  des documents à télécharger : Résumé - Fiche pour le primaire - 10 questions à la manière du CEB -  Fiche pour le secondaire
Un très grand merci à Mélanie Cornez pour sa confiance et son enthousiasme et à Anne-Catherine de Boel pour sa belle couverture et ses illustrations intérieures

Deuxième nouveauté de ce mois de novembre...

Un magnifique livre sur la légende du jour de l'an chinois
Superbement illustré par Suzy Vergez



« Au temps où les dragons régnaient sur la terre et sur les mers, on ne célébrait pas le Nouvel An.
Dans un petit village de l'île de Taïwan, c'était même le jour le plus triste de l'année car, bien longtemps auparavant, un homme avait eu le malheur de tuer un dragon des mers. Et depuis, le fantôme du dragon revenait les hanter chaque année dans la nuit du Nouvel An, réclamant le sacrifice d'un fils premier-né, pour satisfaire son appétit vorace ! »

Merci encore à Fatiha et Elsa des éditions Circonflexe pour leur confiance et leur patience