Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2011

Pirouette Gazette - Spécial Magie

Je participe pour la première fois au fanzine Pirouette Gazette. Le prochain numéro est consacré à la magie.
Alors pour un si beau sujet, les mésaventures de Biribi étaient tout à fait d'actualité.


Le grelot de Biribi
Zia, la fée, vole vers la forêt quand elle aperçoit son ami Biribi, le lutin, assis devant sa maison. Il tourne et retourne son bonnet entre ses mains. Il a l’air si triste que Zia vient se poser sur son épaule :
- Que ce passe-t-il Biribi ? demande-t-elle.
- Comment vais-je faire pour aider mes amis de la forêt, soupire le lutin. Mon grelot ne marche plus !
- Comment ça ? s’étonne la fée. C’est impossible. Raconte-moi tout !
Biribi lance un regard désespéré à Zia et raconte :
- Ce matin, le vieux sanglier du Bois Joli m’a appelé à l’aide. Quand je l’ai entendu crier « BIRIBI ! BIRIBI ! Lutin malin, viens me donner un coup de main ! ». J’ai secoué mon bonnet et fait tinter mon grelot pour lui dire que j’arrivais. Sur place, le vieux sanglier m’a demandé de réparer sa défens…

5ème Foire aux Tandems !

Après Juliette, Anne, Odette et Alice, j'ai l'immense joie d'organiser la
5ème Foire aux tandems, là, ici, sur mon blog !
Envoyez-moi votre image (800x800 maxi) ou votre bout de texte (10 lignes maxi) avec, pourquoi pas, une petite explication sur ce qui vous attendez (ou pas). Et surtout, n'oubliez pas de me préciser vos coordonnées (blog, site, ou email). Vous avez jusqu'au 20 juin La période estivale se profilant à l'horizon, et pour que vous ne passiez pas tous ces jolis mois à venir à rien qu'à farnienter,  je mettrais tout cela en ligne le dernier dimanche de juin à savoir le  26 juin Ce sera alors à vous de faire votre marché, de fouiner, proposer, de binômer !  Et si d'aventure un texte, une image ne trouvait pas son compère, pas d'affolement, il sera toujours de proposer à la foire suivante qui se déroulera...ra... ahah! Mystère !

Alors à vos crayons, à vos pinceaux, à vos tablettes et autres stylos. Une seule adresse valide pour vos pa…

Nouveaux extraits de Ouistiti a disparu

Parce que 2012 c'est loin et que j'adore ce que fait Fabienne, alors pour vous faire patienter voici deux nouvelles illustrations pour Ouistiti a disparu

4ème Foire aux Tandems

Pour cause de vacances, je n'ai pas pu communiquer plus tôt sur la 4ème foire aux tandems qui s'est ouverte le 1er mai chezAlice. Allez y faire un tour, vous y lirez et verrez de très belles choses.
Merci Alice pour ta très jolie animation de la foire. J'espère que je serais à la hauteur pour la prochaine !

Pour ma part j'ai trouvé mon binôme en la personne d'Anaïs pour mes formulettes !
Il y en a 12. En voici les 3 premières
1. Il paraît que si tu manges des fraises à la Saint-Blaise
Avec un hibou sur les genoux,
Il te poussera des ailes d’hirondelles.

2. Il paraît que si tu embrasses une grosse limace
Qui boit du thé sous un abricotier,
Tu pourras t’envoler aux pays des fées.

3. Il paraît que si tu vois un éléphant emporté par le vent
Alors que tu épluches une autruche,
Tu souriras à pleines dents pendant cent ans.

Un oui pour Oustiti !

Cela faisait un moment que je voulais en parler, maintenant je peux c'est officiel : "Ouistiti a disparu" a trouvé une gentille maison d'édition répondant au joli nom de Editions Petite Fripouille !
Pour l'instant il est en train de prendre vie grâce au merveilleux talent de Fabienne Pierron !


Merci à Laurence Van Gysel pour son entousiasme et sa gentiellesse !

Mon texte pour le concours Bayard Nouveaux talents

Voici ma participation au Concours Nouveaux Talents de Bayard. Je ne fais pas partie des finalistes, mais ce n'est pas grave !
Bonne lecture...

L'arbre sur la colline

Le jour se lève sur la colline.
Chatouillé par les rayons du soleil
l’arbre tout seul sur la colline
secoue ses branches, agite ses feuilles.
Voilà une belle journée qui s’annonce.

Mais sur la colline de l’arbre,
il n’y a que des cailloux
et quelques brins d’herbe.
L’arbre se souvient d’un temps
où la colline était couverte de fleurs,
de buissons et d’arbres identiques à lui.
C’était avant le grand incendie.

Le feu a tout ravagé : les fleurs
Les buissons, les arbres...
Sauf lui !
Bien sûr, il fut blessé,
quelques branches ont roussi
quelques bouts d’écorce racornis.
Mais une fois les flammes au loin,
il se tenait toujours là
dressé au milieu de la colline dévastée.

Le temps à passé, l’arbre a guéri
l'arbre a grandi.
Il est devenu beau et majestueux.
Mais voilà l’arbre est triste.
Tout seul sur sa colline
Il vo…